It looks like you are using an older version of Internet Explorer which is not supported. We advise that you update your browser to the latest version of Microsoft Edge, or consider using other browsers such as Chrome, Firefox or Safari.

Que sait-on vraiment de la fatigue ?

C’est l’un des symptômes les plus courants de la SEP, survenant chez 90 % des personnes atteintes. Plus des deux tiers des patients considèrent que c’est l’un des symptômes les plus gênants.

La fatigue, un symptôme invisible

La cause de la fatigue n’est pas encore complètement élucidée, malgré de nombreuses années de recherche sur le sujet. Elle pourrait être directement reliée aux mécanismes de la maladie ou être secondaire à la dépression ou à des troubles du sommeil. Son intensité semble n’être corrélée ni à la forme ni à l’évolution de la maladie et peut ainsi survenir à n’importe quel stade.

De nombreux types de fatigue existent… Lesquels ? Il faut distinguer la fatigue générale de la fatigabilité (= fatigue apparaissant après un effort physique ou mental). La fatigabilité est un sentiment "normal" ressenti par l'ensemble de la population et ne découle pas de la SEP. La fatigue générale est décrite comme une sensation d’épuisement qui peut être présente dès le réveil et se prolonger plusieurs jours ou semaines de suite, indépendamment des efforts.

fatigue

Repérer sa fatigue au quotidien

La fatigue peut se ressentir suite à des troubles du sommeil (réveils nocturnes dus à un dysfonctionnement de la vessie ou à des spasmes musculaires) ; ou encore chez les personnes déprimées. Devoir déployer des efforts considérables pour accomplir des tâches quotidiennes (par exemple, s'habiller, préparer des repas) peut aussi être un signe de fatigue.

Une astuce : notez dans un carnet les signes de fatigue physique (tâches ménagères, sport…), intellectuelle (discussion, lecture, travail sur ordinateur…), émotionnelle (troubles de l’humeur,…). Si vous êtes fatigué.e au repos, prenez-le aussi en note. Cela permettra à votre médecin de vous aider à déterminer la cause de votre fatigue !

Alors que faire pour combattre la fatigue ?

Plusieurs solutions peuvent vous aider !  Voici  quelques conseils :

  • Economisez votre énergie ! Apprenez à simplifier les tâches à accomplir, au travail et à la maison. Faites-vous aider pour le ménage ou les courses. Utilisez une canne ou un fauteuil si vous avez des difficultés à marcher.
  • Réévaluez vos priorités ! Cela ne signifie pas renoncer à toutes sources de plaisir au profit des devoirs mais simplement de planifier vos activités sur une semaine au lieu d’une journée.
  • Essayez de bouger ! Vous pouvez penser que cela vous fatiguera encore plus mais c’est en fait le contraire... Les patients souffrant de déficit moteur peuvent avoir tendance à réduire leurs activités physiques. Cela va accentuer la faiblesse musculaire et augmenter la fatigabilité. Un moyen pour rompre ce cercle vicieux est de rester actif !  Par exemple, essayez de marcher 30 minutes par jours !
  • Relaxez-vous ! Certaines techniques de respiration ou de méditation peuvent aider à l’endormissement en luttant contre le stress.

La fatigue ne devrait pas
vous empêcher de vivre !

Adaptez votre quotidien et vos habitudes et vous pourrez être surpris.e du résultat sur votre bien-être.

Pour en apprendre plus, allez écouter l’épisode sur la fatigue de la Webradio

SEP_On_Air_logo_fond_clair_0

Partagez avec d’autres

patients et aidants

Sur la page Facebook SEP et Vous

Ossza meg a történetét

Keresse fel a Living Like You közösségi média csatornáit, kapcsolódjon be a beszélgetésekbe és értesüljön a legfrissebb SM hírekről.