It looks like you are using an older version of Internet Explorer which is not supported. We advise that you update your browser to the latest version of Microsoft Edge, or consider using other browsers such as Chrome, Firefox or Safari.

« Écouter la douleur, c'est déjà l'adoucir »

(Proverbe français, 1821)

La douleur est une sensation propre à chacun. Expliquer ce que l’on ressent à une autre personne peut être incroyablement difficile. De plus, la douleur peut limiter votre capacité à faire des choses que vous aimez. Alors, n’attendez pas ! Parlez de vos sensations et de vos émotions avec votre médecin, il vous orientera vers un traitement personnalisé.

Douleur – un symptôme difficile à décrire

Explorons d’abord les différentes formes de douleur associées à la SEP. Les médecins et les professionnels de santé vous parleront souvent de douleur neuropathique ou musculosquelettique.

Quelle est la différence ?

La douleur neuropathique est causée par des lésions nerveuses dans le cerveau et la moelle épinière. Cela est dû à la détérioration de la gaine de myéline qui protège les nerfs. Des sensations de brûlures ou de picotements peuvent affecter les jambes, les pieds, les bras et les mains. Vous pouvez aussi ressentir des douleurs abdominales ou des maux de tête.

La douleur musculo-squelettique est une douleur dans les muscles et les articulations qui est causée par le stress et les contraintes que la SEP peut exercer sur le corps. Les difficultés d'équilibre, la fatigue ou la faiblesse musculaire peuvent entraîner des problèmes de posture, ce qui met à rude épreuve les articulations et les autres muscles. Cela peut avoir un impact sur les activités quotidiennes telles que la marche ou la tenue d'une tasse de thé.

Notez que les douleurs peuvent apparaitre et disparaitre spontanément, ou persister de façon permanente.

Quelques conseils pour aider à gérer la douleur liée à la SEP

Il n’est pas toujours facile de gérer la douleur liée à la SEP et cela peut être frustrant pour ceux qui en souffrent. Voici quelques conseils qui pourront vous aider :

  • Notez tout ce qui déclenche une douleur, y compris des mots-clés pour la décrire, comme une sensation de brûlure, une démangeaison, un picotement…
  • Prenez note de l'impact de la douleur sur vos activités quotidiennes, y compris sur le sommeil et la fatigue…
  • Discutez avec votre médecin des types de douleur que vous ressentez et voyez quelles options s'offrent à vous (médicaments et/ou thérapies alternatives)
  • Parfois, l'humeur peut augmenter les symptômes de la douleur - il est important d'essayer de rester positif
  • Pratiquez une activité physique légère, comme le yoga ou le Tai-chi
  • Relaxez-vous – des pratiques de respiration ou de méditation quotidienne peuvent vous aider à vous détendre

Positivez ! Les personnes qui restent actives et positives sont souvent en mesure de réduire l'impact de la douleur sur leur qualité de vie.

Pain

Partagez avec d’autres

patients et aidants

Sur la page Facebook SEP et Vous